Le pouvoir suprême

Le pouvoir suprême

Une télécommande permet de réaliser tous vos désirs…

Chapter 1 by Victor_lepieux Victor_lepieux

Je me réveillais comme tous les matins, un peu fatigué, et surtout malheureux de la nouvelle journée qui s’annonçait. Jusqu’à hier j’avais encore une raison d’aller à la fac, de supporter les cours les plus ennuyeux du monde. Cette raison c’était Marie, la plus belle gonzesse que j’ai rencontrée. La bombasse absolue, des seins comme des obus, un fessier à se damner, une peau douce comme de la pêche… Depuis le début de l’année, je n’avais pas arrêté de la draguer.

Sauf que ça avait été en vain… Hier Marie avait annoncé qu’elle sortait avec Mathieu… C’était un con. D’accord il avait un physique d’athlète. D’accord il avait les meilleures notes. D’accord il avait de la répartie… Mais c’était un con. Il avait une gueule qui me revenait pas. Et maintenant j’avais une bonne raison de le détester.

J’aurais du quitter la fac depuis plusieurs mois… ce n’était décidément par pour moi. Je ne comprenais rien aux cours et je me faisais chier.

Mais la force de l’habitude me poussa malgré moi hors du lit, et je partis de ma chambre universitaire vers la fac. Cependant je n’arrivais pas jusqu’au bâtiment, à mi-chemin je fis une rencontre curieuse. Un vieil homme, le visage ridé, les yeux presque exorbités, à la démarche fébrile et à l’haleine fétide. Il m’accosta ainsi :

« Guillaume !

— Heu… Oui ? Je vous connais ?

— En un sens oui… tu me connais mieux que personne, car… je suis TOI !

— Moi ?... Écoutez mon brave, je crois que vous avez abusée de la piquette et que…

— Écoute-moi bougre de con ! Je viens du FUTUR ! je suis le TOI DU FUTUR !

— Ok… vous êtes peut-être sobre, vous êtes juste cinglé.

— J’en aie rien à foutre de ce que tu peux croire crétin ! contente-toi de m’écouter.

— Bon… deux minutes et après, je me casse.

— Je vais t’offrir un cadeau… D’une puissance exceptionnelle ! Il permettra d’accomplir tous tes vœux ! Je l’aurais bien utilisé moi-même… mais je suis trop vieux pour en profiter pleinement… Je préfère que ce soit le "moi" jeune qui en dispose.

— Ouais et pour ça vous n’avez eu qu’à voyager dans le temps… simple quoi, basique...

— Couillon, un peu de respect ! Je suis devenu balayeur au Centre de Recherche de Haute Technologie… ils en ont un tas de bidules là-bas. Des téléporteurs, des manipulateurs de cerveaux, des armes à destruction instantanée... Et aujourd’hui ils comptaient me virer. soi-disant que je ne faisais pas assez bien mon travail. Alors j’ai volé cette machine et je suis directement allez dans leur téléporteur temporel. Je ne peux rester dans ton présent que cinq minutes, il doit me rester tout juste trente secondes ; alors prend vite cet appareil. Je ne suis pas bien sûr de ce qu’il peut faire, mais il est surpuissant. Il était en route pour la destruction, j’ai entendu un scientifique dire que : "L’humanité n’est pas prête pour ça, il serait utilisé à de mauvaises fins !" ça veut dire qu’il doit être vachement cool, alors utilise le bien à fond. »

Le vieux fou me tendit une télécommande d’une quinzaine de centimètres. Je la pris par réflexe… il y avait un tas de boutons dessus, mais pas beaucoup d’indications sur leur sens. Il y a avait aussi une sorte d’écran en haut ; Je relevais la tête et à ma grande surprise le vieux avait disparu !

Je regardais à droite, à gauche, derrière moi… Mais je ne pouvais le voir nulle part, et pourtant il n’y avait aucun endroit où se cacher… Bizarre… Était-ce une blague, ou la vérité ? Il n’y avait qu’une façon de le savoir ; utiliser la télécommande. D’accord il avait entendu dire que ce machin était « trop dangereux pour l’humanité ». Mais quand on vient de se faire chiper sa copine, et que son futur "soi" nous apprend qu’il sera balayeur (et se fera quand même virer) alors il y a de quoi être sacrément aigri et n’en avoir rien à foutre des autres...

J’appuyais sur une touche et…

Sur quel bouton appuyez-vous ?

Nutaku
Want to support CHYOA?
Disable your Ad Blocker! Thanks :)