Un écho dans les bois

Un écho dans les bois

De l'utilité de prévoir une tente plus large...

Chapter 1 by MyLittlePanda MyLittlePanda

Voilà des mois que tu penses passer un weekend randonnée dans les Alpes, mais la météo, tes activités ou simplement ta procrastination ont toujours repoussé ce projet. Mais pas aujourd'hui : ton sac est prêt, ta tente propre et fonctionnelle, il est temps.

La montagne est magnifique en cette fin de printemps, pourtant peu de personnes en profitent pour l’explorer, si ce n’est quelques marcheurs en quête de solitude et de paix. Tu es seul mais l’idée d’y venir avec quelqu’un d’autre ne te déplairait pas. La nature est si calme, si abandonnée que tu calcules tes chances de rencontrer une autre personne sur ce sentier… elles sont très minimes, encore plus de tomber sur une créature féminine.

C’est une pensée qui te suit depuis des mois : une rencontre fortuite dans les bois, marcher un bout de chemin ensemble, partager un repas, et puis qui sait ce qui peut advenir ? Des liens peuvent se créer très facilement.

Tu t’imagines grignoter quelque chose sur le bord d’un lac avant de plonger ensemble, de jouer dans l’eau avec cette inconnue, se rapprocher, voir vos corps se mouvoir de plus en plus proches, la prendre dans tes bras… un contact est toujours plus simple et innocent dans l’eau. Tu rapprocherais soudain son corps du tien, serrant avec force son corps à demi-nu dans tes bras avant de l’embrasser sauvagement. Glisser tes mains dans son dos, au creux de ses reins pour atteindre son maillot de bain et introduire tes doigts dessous pour rejoindre son intimité. Excitée par la situation comme toi elle ne protesterait pas et se laisserait toucher, poussant son corps contre toi. Rapidement vous trouveriez le rivage et tu la prendrais-là, sur le banc de sable ou dans l’herbe. Nus, au soleil, seuls. Tu la ferais jouir fort, encore et encore, la faisant hurler de plaisir. Elle se laisserait aller complètement à tes caresses n’ayant aucune crainte d’être dérangée ayant pour seuls témoins les poissons et quelques créatures forestières…

Continuant à échafauder ce fantasme sur la piste tu avances sans tenir trop compte de ton entourage. C’est au premier coup de tonnerre dans ton dos que tu réalises que le temps a bien passé et que le vent souffle plus fort.

Il est temps de planter la tente, la tempête va bientôt faire rage. Un refuge devrait se situer à trois kilomètres de ta position mais tu ne veux pas risquer qu’il soit fermé et que tu te retrouves piégé par la tempête. Et pourtant tu gardes en tête ce refuge… quel meilleur endroit pour trouver une jolie demoiselle avec qui partager ta randonnée ?

Tu médites cette pensée tandis que tu ouvres ton sac pour installer ta tente canadienne. Tu aimes beaucoup ta tente : comme un long triangle, elle peut facilement accueillir une personne avec ses bagages ou deux… voire plus si les personnes consentent à dormir proches les unes des autres. Solide, elle résistera sans problème aux intempéries à condition bien sûr que ses piquets restent plantés.

Tu as choisi de la planter dans une petite clairière, non loin d’un petit ruisseau, à l’abri des arbres qui ne sont pas très nombreux. Le chemin se trouve à une centaine de mètres, tu peux l’apercevoir de ta position.

Avant que la pluie ne commence à tomber tu trouves refuge dans ta tente, appréciant la chaleur de ton duvet et quelques nouvelles tout en mangeant ton diner.

Ton diner terminé tu t’allonges sur le dos et continues ta lecture, bercé par le battement des gouttes sur la toile de tente et la lumière de l’orage qui gronde au loin.

Soudain, tu perçois comme des voix au loin, elles semblent paniquées et se rapprocher. Tu tends l’oreille. Un éclair illumine le ciel et projette sur ta tente l'ombre des arbres et celle de deux corps humains.

Des coups sur ta tente… ce n’est plus ton imagination : quelqu’un est à l’extérieur.

Tu te relèves et ouvre la moustiquaire, petit triangle en haut de ta porte qui te permet de voir ce qu’il se passe à l’extérieur sans pour autant permettre à cet inconnu de rentrer.

Tu n’en crois pas tes yeux : deux jeunes filles dégoulinantes d’eau se tiennent serrées l’une contre l’autre devant toi, te suppliant d’ouvrir et de les laisser entrer…

Que décides-tu de faire ?

Want to support CHYOA?
Disable your Ad Blocker! Thanks :)